Lucas Jimenez

Qui suis-je ?

 

Avant de faire votre première demande de devis, quoi de mieux que me connaître à travers mon parcours professionnel

Présentation

Un parcours exceptionnel

2008 – 2011

Lors d’un entretien, il est fort possible que je ne parle pas des études qui se sont déroulées lors de ces trois années puisque j’étais en lycée professionnel pour me former à devenir électricien (BEP ELEEC à Bac Pro ELEEC). Autant dire qu’il n’y a pas tellement de rapport avec l’informatique, quoique..

En effet, si je tiens tout de même à parler de cette période, c’est parce-qu’elle a été déterminante dans la suite de mon parcours professionnel.

Certe, les nombreux stages en tant qu’électricien m’ont rapidement fait comprendre que je n’étais pas fait pour le devenir. Mais ce qui a été décisionnel, c’est le fait d’avoir découvert à ce moment-là, le monde du développement web.

Alors que j’étais en train d’effectuer des stages en électricité, d’étudier et de passer des examens pour devenir électricien, en parallèle, j’étudiais énormément en autodidacte le fonctionnement d’un site internet. Et c’est ainsi, petit à petit que je développais mon premier site web en HTML/CSS.

Bien avant d’entrer au lycée, depuis mon plus jeune âge, je dessinais déjà énormément. Et grâce au développement web, je retrouvais à nouveau cette passion du dessin mais cette fois-ci dans le milieu du web.

2011 – 2014

Suite à mes études en Bac Pro ELEEC, je me suis réorienté vers l’informatique. J’avais donc intégré un lycée général et technologique pour effectuer un BTS IRIS « Informatique des Réseaux Industriels et des Services ».

Dans ce nouvel établissement, j’avais principalement étudié les réseaux informatiques mais aussi le développement web.

Lors de ces trois années de BTS, je n’ai cessé d’étudier davantage le développement web. D’ailleurs plus j’étudiais et plus je constatais que j’avais plus de facilité à développer mon imagination au travers des langages HTML5 et CSS3.

Finalement, au bout de cette troisième année de BTS, c’est en réussissant mon projet de fin d’année que j’ai pu valider mon BTS. Le projet consistait à développer un site web permettant d’analyser des données climatiques et électriques récupérées à partir de panneaux solaires d’une station météo. Les données pouvaient être analysées sur un graphique présent sur le site web.

2014 – 2017

Après le BTS, je me suis spécialisé en rejoignant l’ESGI, une école d’ingénieur en développement web à Paris.

J’avais choisi cette école dans le but d’étudier davantage les métiers du web mais aussi pour développer mon expertise au sein d’une société en contrat d’apprentissage. GFI Informatique a retenu m’a candidature et j’ai donc travaillé trois années en tant qu’intégrateur web.

Au cours de ces trois années à l’ESGI (Bachelor & Mastère), j’ai effectué en moyenne 45 projets différents, en équipe de 2 à 5 membres.

Au sein de ces projets, j’étais souvent désigné comme le webdesigner/intégrateur web de l’équipe. En effet, j’avais su faire remarquer mes compétences en webdesign, ce qui m’a permis de développer de très nombreuses interfaces utilisateurs dans les différents projets web.

2017 – 2020

La suite de mes études a pris un nouveau tournant. Depuis bien longtemps, je m’intéressais énormément à la culture japonaise et j’avais pour projet de vivre une expérience au pays du soleil levant. C’est pourquoi, après mes études, j’ai fait une demande de visa étudiant pour étudier le japonais au Japon pendant un an (2018 à 2019).

Pendant cette année, j’ai vécu une expérience incroyable puisque je suis parti seul et pour la première fois à l’autre bout du monde dans un pays où la langue n’est composée que de caractères sino-japonais.

Au cours de ce début d’année, j’ai rapidement compris que les japonais ne comprenaient pas l’anglais et que je devais rapidement comprendre le japonais pour me faire à la vie nippone. Pour être honnête, mon niveau de langue japonaise a commencé à se développer correctement après 6 mois d’apprentissage. Lors de cette année, j’avais effectué deux jobs à temps partiels afin d’une part de subvenir à mes besoins et d’autre part de découvrir le monde du travail à la japonaise.

Je pense que je pourrai parler des heures de cette première année au Japon. Mais pour faire court, je vais surtout vous parler de cette deuxième et dernière année au Japon qui a été à la fois marquante et déterminante pour la suite de mon parcours professionnel.

De 2019 à 2020, j’ai effectué une année en PVT (programme vacances travail) où j’ai principalement travaillé. Grâce à mon année d’étude de japonais, j’avais acquis un niveau conversationnel en japonais (qui évolue encore aujourd’hui) ce qui m’a permis d’être retenu dans deux entreprises japonaises en informatique.

La première société était une entreprise japonaise spécialisée dans l’immobilier et le développement de site internet. Au sein de cette société japonaise, je travaillais en tant que graphique designer où ma mission était de réaliser des maquettes UI/UX design pour des clients japonais. Mais aussi de développer les sites web à partir des maquettes préalablement conçues, soit avec le CMS WordPress, soit à partir de rien (from-scratch) en HTML5/CSS3.

La deuxième société était une entreprise japonaise spécialisée dans la vente de produits luxueux et bijouterie. Mon rôle était d’optimiser le graphisme de différentes pages produits et de renforcer le trafic en mettant en place le référencement naturel (SEO) de leur différent site E-commerce. J’ai également eu la chance de réaliser toutes les maquettes d’un site vitrine pour leur société.

Cette année de PVT a donc été marquante car j’ai pu découvrir le monde du travail au Japon, qui en conclusion est vraiment différent du nôtre en France. En effet, dans une entreprise japonaise, il y a de nombreux codes de tenues à respecter, des horaires souvent hors normes et une communication extrêmement difficile. Mais si j’ai l’occasion de travailler pour une entreprise japonaise, je recommencerai avec plaisir.

Ce PVT a également été une année déterminante concernant la suite de mon parcours professionnel puisque grâce à ces entreprises japonaises, je sais précisément ce qui me fascine aujourd’hui dans le webdesign. Mes missions au sein de ces entreprises m’ont montré à quel point j’appréciais réaliser/dessiner des maquettes UI/UX design et de faire vivre ces maquettes en les développant au format d’un site internet.

2020 – 2021

De retour en France après avoir vécu cette incroyable expérience au Japon. Depuis, je travaille en freelance en offrant mes services en Webdesign, développement de site web et en référencement naturel (SEO) pour des particuliers et professionnels.

Aujourd’hui, je cherche à développer mon expertise en freelance mais je suis également ouvert à toutes opportunitées en entreprise.

Mes outils favoris

Pour vous proposer le meilleur de mes compétences, j’utilise un certain nombre d’outils informatique professionnels

Adobe logo

Suite Adobe

Microsoft office logo

Microsoft Office

Wordpress logo

WordPress

Google logo

Outils Google

Prêt à commencer ?

Obtenez votre devis gratuitement